PowerPoint Flux RSS

Johanna Courtois / Marie Croisille / Edouard Collart Dutilleul / Kenny Cureau / Anthony da Silva

Les flux RSS, encore peu connus du grand public, sont un outil pratique et simple d’utilisation pour diffuser du contenu et, à l’autre bout de la chaîne, se tenir au courant des mises à jour de ses sites favoris. Ils jouent ainsi un rôle important pour la diffusion d’informations et sont devenus incontournables pour tous les spécialistes de la veille.

I. QU’EST-CE QU’UN FLUX RSS ?

Très largement, les flux RSS

Définition

logo orange representant le logo des flux rss

Logo d'abonnement aux flux rss

Les flux RSS sont également appelés fichiers RSS, canaux RSS ou fils RSS.

RSS signifie « Rich Site Summary » (sommaire de site enrichi) ou encore « Really Simple Syndication » (syndication très simple). C’est en fait une syndication de contenus.

Plus simplement, ce sont des flux de contenus gratuits en provenance de sites internet auxquels on s’abonne. Ces flux RSS permettent de centraliser sur une seule page la totalité des informations et articles provenant de tous les sites qui nous intéressent.

Autrement dit, nous n’avons plus besoin de consulter un par un nos sites préférés pour être informés de leurs nouveautés : il suffit d’insérer leur fil d’informations RSS dans un logiciel compatible pour avoir toutes nos sources d’informations agrégées sur un seul écran.

Le contenu du fichier texte est produit de façon automatisée en fonction des mises à jour d’un site Web.

Ce fichier est mis à jour à chaque fois que de nouvelles informations ou articles sont ajoutés, ce qui permet de constamment contenir les dernières informations publiées.

Aujourd’hui, les sites d’informations, les blogs, la majorité des pages proposent la diffusion de leurs actualités sous forme de flux RSS.

Quelle forme prend les flux RSS

Les sites proposant un ou plusieurs fils d’actualités au format RSS arborent des petites icônes orange RSS, XML ou « à trois traits », qui caractérisent ces flux. Ces icônes sont reliées aux fils de ces sites web.

Les flux RSS ne sont pas en texte intégral : seul le début de l’information est disponible. Pour la consulter dans son entier, il suffit de cliquer sur le lien qui affichera alors la page web avec toutes les informations.

Il s’agit donc de petits fichiers texte, distribués dans le format XML qui incluent uniquement les titres des informations, de courtes descriptions, et des liens hypertextes renvoyant aux articles intégraux à consulter en ligne.

Avantages directs pour le site web et les internautes

– Ces flux permettent à un site web de diffuser largement ses actualités tout en récupérant un grand nombre de visiteurs grâce au lien hypertexte, qui lui même permet au lecteur de lire la suite de l’actualité en ligne.

– C’est donc un moyen simple de consulter les dernières informations de plusieurs sites web en même temps, sans avoir à les consulter un à un.

– Ils constituent un gain de temps en permettant de ne plus avoir à aller chercher les informations, car ce sont les informations qui viennent à nous.

De plus, on peut toujours retourner sur le site, le blog, etc. si on a besoin de poster un commentaire ou de consulter des archives.

Les intérêts seront davantage développés dans la partie III.

Les agrégateurs de flux RSS

Il existe plusieurs moyens d’accéder à ces flux sur un ordinateur. La plupart des navigateurs et des clients e-mails peuvent aujourd’hui lire des flux RSS. A côté de cela, des logiciels dédiés, que l’on appelle agrégateurs de flux RSS, gèrent automatiquement et en temps réel toutes vos données enregistrées et sont nécessaires afin de visualiser les actualités de manière claire et ordonnée. Ils sont capables de lire n’importe quels flux RSS.

A savoir qu’il existe des outils d’agrégation de contenu pour toutes les plates-formes et pour tous les goûts. De plus, beaucoup sont gratuits.

Le fonctionnement complet sera détaillé dans la partie II.

En Bref

De manière simple et imagée, on peut dire que cela ressemblerait à s’abonner à une newsletter, à la différence près que personne ne dispose de nos coordonnées. Ainsi, le jour où l’on ne désire plus être en quelconque relation avec le site en question, il nous suffira de ne plus « suivre le flux RSS ».

C’est aujourd’hui une technique de diffusion encore peu connue du grand public, mais elle est déjà un standard incontournable pour tous les spécialistes de la veille technologique, par exemple.

Un garçon et une fille tiennent chacun le logo des flux ras dans leurs bras

Les flux rss, utilisés par tous

II. COMMENT UTILISER LES FLUX RSS ?

Comment accéder aux flux RSS ?

Il existe plusieurs moyens d’accéder aux fils d’informations publiés

depuis votre ordinateur. Vous pouvez : utiliser votre logiciel de messagerie et profiter de l’information en même temps que vous consultez vos e-mails, utiliser votre navigateur Web et afficher les différents flux d’informations sous forme d’une page d’accueil par l’utilisation d’un agrégateur de flux, ou encore en profiter sur votre Smartphone.

Quelle que soit la formule retenue, il vous faudra inscrire dans le logiciel utiliser l’adresse URL de chaque flux d’informations que vous souhaitez récupérer. Une opération simple qui consiste le plus souvent à un clic sur le fameux petit icône orange. Selon votre préférence vous pouvez vous abonner à différents fils d’informations puis les consulter via le support de gestion de votre choix

Focus sur l’agrégateur de flux

Définition

« Un agrégateur permet de visualiser une liste des fils enregistrés, classés alphabétiquement ou par thématique.
Pour chaque fil, les n-derniers éléments sont listés. Pour chaque élément (billet, article…) peut être affiché un résumé ou son contenu complet. De ce fait, l’utilisateur peut être amené à quitter son agrégateur pour lire le contenu sur le site d’où il a été tiré, ou bien en faire l’entière lecture dans son logiciel.Il existe des logiciels spécialisés dans le traitement et la lecture des flux RSS. De la même manière que vous ouvrez votre navigateur pour aller sur le Web ou que vous lancez votre client de messagerie pour lire vos e-mails, un agrégateur de flux gère et actualise en temps réel l’ensemble de vos fils RSS. »

Un agrégateur de flux RSS est aussi appelé lecteur de flux ou encore reader.  Il s’agit soit d’une application web soit d’un logiciel, soit d’un module intégré à une messagerie. L’agrégateur permet d’afficher de manière simple sur une page web personnalisable les nouveautés des sites ou des blogs sur lesquels on fait de la veille.

L’agrégateur de flux est donc lié directement à la syndication de contenu (via des flux RSS). L’utilisateur qui se syndique à un contenu fait dériver les informations auxquelles il s’abonne. Par exemple, les derniers articles parus sur les blogs qu’il suit vers la page web qu’il crée.

Le contenu de cette veille est réparti sous la forme de widgets. Ce sont des fenêtres qui comprennent le titre des derniers articles parus sur les sites surveillés. Ces titres sont cliquables et donnent accès directement à la source de l’information (la page web de l’article sur le site ou le blog auquel on s’est abonné). La plupart des agrégateurs permettent de classer dans des dossiers les sources d’informations sélectionnées.

> Les principaux agrégateurs RSS sont au nombre de trois : « RSS Owm » qui est un lecteur RSS multi-plateformes pour Windows, Linux, Mac et Solaris ; RSS Reader qui est un lecteur pour Windows mais qui nécessite cependant une installation spécifique. Il y a également Mozilla Firefox, ce navigateur permet de s’abonner à un fil RSS et d’afficher les actualités à l’aide de ses menus déroulant.

> Il est possible d’opter pour une solution « online » pour consulter ses flux RSS : nous parlons içi des agrégateurs RSS online. L’avantage est surtout si vous êtes amenés à utiliser ce lecteur depuis plusieurs ordinateurs. Ainsi, les articles lus sur votre lieu de travail par exemple apparaîtront déjà lus lorsque vous les consulterez de chez vous.

> Plusieurs sites permettant de composer sa page d’accueil servent d’agrégateurs RSS. On peut entre autres citer netvibes, IGoogle, Windows Live.

Lire ses flux RSS

Lire ses flux dans son navigateur

Gérer ses flux RSS via son navigateur Internet, c’est la garantie de ne pas avoir à passer par un logiciel tiers, mais aussi et surtout la simplicité pour les intégrer à vos favoris habituels.

Lire ses flux sur avec Google

Logo vert de la société Netvibes

Logo Netvibes

Logo  de igoogle pour lire ses flux rss

Logo igoogle

Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez, vous avez toujours l’opportunité de retrouver et de gérer l’ensemble de vos flux RSS, sur Internet. Pour cela, il faut vous créer votre propre espace dédié en ligne comme le proposent déjà Google, Microsoft ou bien encore Netvibes.

– Pour bénéficier du service que propose Google, il vous faut automatiquement un compte Gmail valide : rien de plus simple depuis que n’importe quel internaute peut s’y inscrire. Une fois connecté, vous pouvez commencer à personnaliser votre page et à ajouter/enlever divers flux RSS. Google vous présente en effet une très large sélection de partenaires, classés par catégories d’informations. En revanche, vous ne pourrez pas ajouter d’autres flux que ceux prédéfinis.

– Netvibes reste cependant un excellent service, il vous permet de créer votre propre portail d’accueil sur Internet, personnalisable à souhait : alertes e-mail, services pratiques (météo, albums photos, etc.) et flux RSS.

Les annuaires spécialisés

En plus des sites sur lesquels vous avez l’habitude de surfer, vous pouvez avoir accès à de nombreux annuaires en ligne comme Lamooche. En sélectionnant les domaines qui vous intéressent (Internet, football, cinéma, etc.), vous pouvez trouver et vous abonner « en un clic » à de nombreux fils d’actualité. Il vous suffit pour cela de copier/coller le lien dans votre logiciel dédié ou plus simplement : Lamooche propose par son annuaire les liens de manière instantanée. Ainsi il vous suffira d’un simple clic. Une fois cette opération effectuée vous aurez accès aux dernières actualités de votre choix.

Comment commencer à utiliser le flux RSS simplement

Afin de commencer à utiliser un flux RSS, il est nécessaire d’avoir deux choses : un flux RSS ainsi qu’un agrégateur de flux ou un lecteur de flux RSS. Le flux RSS provient de sites internet qui en sont pourvus (le logo orange).

Trois étapes pour commencer à utiliser un flux RSS

1ère étape

homme qui lit sur un banc un journal

Lire son journal rss

Choisissez un agrégateur, si vous débutez il est conseillé vivement d’utiliser un agrégateur en ligne comme Google Reader ou NetVibes… Ils sont gratuits et simples à utiliser.

2ème étape

Sur la page d’accueil du site qui vous intéresse, rechercher le bouton de flux RSS, vous pouvez également voir le petit logo orange dans la barre d’adresse de votre navigateur. En cliquant sur ce bouton, vous obtiendrez le lien du flux RSS à entrer dans votre agrégateur.

3ème étape

Coller le lien du flux RSS dans votre agrégateur à la place prévue à cet effet. Une fois ces trois étapes réalisées, vous pouvez commencer à lire le flux RSS qui provient du site internet. Les nouveaux articles apparaissent presque aussitôt qu’ils sont publiés sur le site internet.

III. LES INTERETS DES FLUX RSS

Quel est l’intérêt pour le diffuseur du flux ?

La réponse est simple : faire connaître les mises à jour de son site.

Mais cette tâche n’est-elle pas parfaitement remplie par l’envoi d’une newsletter ?

Par rapport aux newsletters, le flux RSS a plusieurs avantages :

Premièrement, il ne nécessite pas d’envoyer un e-mailing massif, mais juste de produire (de manière automatisée) le fichier RSS.

Deuxièmement, le flux RSS anticipe sur les évolutions futures de la consommation d’information sur le Web (c’est le « tout et tout de suite ») ;

Il peut-être agrégé avec d’autres flux – c’est le rôle des « lecteurs RSS » de permettre de « s’abonner » à des flux RSS (comme on s’abonne à des groupes de discussion par exemple), pour les afficher ensuite de manière agrégée dans une interface personnalisable.

Cependant, le flux RSS présente un appauvrissement par rapportà la newsletter, et ne peut donc

pas la remplacer tout à fait : le diffuseur n’a plus la main sur la présentation du contenu. Il n’est donc pas possible (ou moins facilement) d’insérer de la publicité autre que textuelle, ou plus largement des effets visuels. Le flux RSS a malheureusement tendance à être « noyé » parmi d’autres flux.

Pourquoi est-il néanmoins utile de doter son site d’un flux RSS ?

Comme nous l’avons dit, la consommation d’information sur le Web change.

D’une part, beaucoup d’internautes accèdent à divers sites en cliquant sur les différents liens se trouvant dans la newsletter correspondante, et non pas en se dirigeant d’eux-mêmes vers le site en question.

D’autre part, les newsletters sont des e-mails, elles peuvent donc être considérées comme des spams et provoquent tout simplement leur élimination.

Par ailleurs, les newsletters contiennent pour la plupart du code HTML dont l’affichage, par les clients de messagerie, peut être désactivé.

Le flux RSS a une présentation minimale et permet au moins de pallier à ce problème. Il bénéficie d’un a priori positif pour beaucoup d’internautes lassés des newsletters et surtout des spams (le lecteur d’un flux RSS ne donnant pas son adresse personnelle quand il le télécharge).

Le flux RSS ne remplace pas l’e-mailing, mais anticipe sur les éventuelles restrictions futures. C’est une information demandée qui saura se faire acceptée par le « demandeur » de flux et qui le dirigera vers les articles en question pour plus d’informations.

L’utilisation des flux RSS par les entreprises.

Les flux RSS peuvent être utilises par les entreprises pour simplifier la veille marketing, stratégique, concurrentielle, en automatisant les actions. En effet, comme on l’a vu précédemment, les flux RSS sont un moyen simple de consulter les dernières informations de plusieurs sites web en même temps, sans avoir à les consulter un à un. Ces flux représentent donc une véritable opportunité pour les entreprises, qui peuvent les utiliser a des vises stratégiques.

reseau du flux rss

Les acteurs du flux rss

  • Pour faire de la veille marketing: La veille marketing online est une activité qui consiste à se tenir au courant de l’e-réputation d’une marque, d’un produit ou d’une entreprise. L’entreprise peut donc rester informée de façon simple de ce qu’il se dit sur elle-même, mais aussi sur ses concurrents.
  • Pour faire de la veille concurrentielle: La veille concurrentielle consiste a rechercher, analyser et exploiter les informations relatives a son entreprise, ses concurrents et son secteur d’activité, pour accroitre sa compétitivité et sa productivité. Les flux RSS vont permettre a l’entreprise de rester informer sur ses concurrents (forces, strategie…) pour éviter de se faire devancer par l’un d’eux (dans la sortie d’un nouveau produit par exemple).
  • Pour faire de la veille stratégique: La veille stratégique, qui inclut la veille technologique, regroupe les techniques de recherche documentaires et de traitement de l’information permettant la prise de décision stratégique pour une entreprise. Avec les flux RSS, l’entreprise peut obtenir rapidement les informations nécessaires pour adapter efficacement sa stratégie aux évolutions du marche.

Mais les flux RSS peuvent également représenter un outil de marketing pour l’entreprise qui va pouvoir diffuser une information actualises aussi bien pour l’interne (salaries, associes) que pour l’externe (clients, partenaires, prospects). Toutefois, de nombreuses entreprises utilisent encore exclusivement le RSS comme un outil de référencement, sans profiter de ses autres avantages marketing.

Pourtant en ouvrant un blog, l’entreprise facilite les échanges et la relation marque-clients. Le flux RSS permet aux abonnés de ne rien rater des dernières publications et, une mise à jour régulière du blog et donc du flux favorise un bon référencement auprès des moteurs de recherche comme Google. Le pouvoir viral très développé d’un flux RSS en fait un moyen de fidélisation très efficace.

D’autre part, grâce à sa souplesse, le flux RSS agit en complémentarité des e-mailings et newsletters. De plus, l’accès à un flux RSS peut-être réservé. Ainsi dans le cadre du CRM, (Customer Management Relationship – Relation Client), l’entreprise peut diffuser ses flux RSS vers des destinataires indépendants les uns des autres.

Par exemple vers un parc client, un réseau de partenaires, un réseau de distributeurs, pour entretenir les relations commerciales et créer cet aspect « privilégie », puisque l’information leur est réservée.

Ou encore vers les salaries pour développer la relation de proximité entre l’entreprise et les salaries, mais aussi la culture d’entreprise. Puisque des salaries bien informes se sentiront plus concernes et motives.

L’entreprise peut ainsi utiliser ces flux sur des besoins très concrets, a des fins commerciales. La publication des flux RSS peut par exemple consister a:

  • Tenir informer les abonnes de la commercialisation des nouveaux produits, au rythme de leur sortie.
  • Tenir a jour une grille de tarifs envers le réseau de partenaires, de clients…
  • Communiquer sur la vie de l’entreprise (contrats, rachats, innovations…)

Le but de ces flux sera de créer du trafic autour de l’entreprise, le plus rapidement possible pour, bien sur, développer son activité et son chiffre d’affaires.

IV. QUI PUBLIE DES FLUX RSS ?

Qui, aujourd’hui, « fait du RSS » ?

Lorsqu’on consulte les quelques annuaires de flux RSS qui existent sur le Web, on se rend compte que ce sont les sites Web traitant d’informatique pour la grande majorité, et plus précisément des sites faisant référence à la technologies Web, qui sont, de très loin, les premiers pourvoyeurs de ce type de flux ( JDN Développeurs par exemple).

Les sites dits généralistes restent rares à faire usage de ces flux et ce sont pour la plupart des blogs.

Toutefois, le format et le principe se répandent suffisamment vite pour que le flux RSS soit devenu un sujet quasi incontournable et il devient presque inévitable pour les diffuseurs potentiels de réfléchir à l’intérêt d’en proposer, ne serait-ce que pour « en être ». D’autant plus qu’il faut peu de temps et de moyen pour créer cette outil, pour peu que le contenu soit là.

Comment exploiter et produire un flux RSS sur un site?

lI existe deux façons d’utiliser les flux RSS ( par un particulier et par un webmaster ) :

exemple de site avec un flux rss

Exemple d'utilisation du flux rss

> L’utilisation des fils RSS par un particulier pour son information personnelle comme nous l’avons vu précédemment dans la partie II qui se résume donc de disposer d’un agrégateur RSS afin de pouvoir exploiter les flux.

> L’utilisation des fils RSS par un webmaster. N’importe quel webmaster, pour peu qu’il dispose des outils adéquats (un parseur XML – l’outil MagPie RSS par exemple), peut utiliser les flux RSS émanant d’autres sites web afin d’afficher automatiquement sur son site les informations mises à sa disposition. Qui plus est, dans la mesure où les informations sont au format XML, il est possible de personnaliser l’affichage des données selon sa propre charte graphique et d’agréger de multiples fils RSS au sein d’une même page : on parle ainsi de «syndication de contenu».

Passons maintenant à la production de flux RSS :

Techniquement, un flux RSS n’est rien d’autre qu’un fichier XML, composé de balises encadrant du contenu. Ces balises indiquent que tel contenu est un titre, tel autre un lien, etc. Un fichier XML se présente sous la forme d’un simple fichier texte respectant les standards du langage XML. En soi, seule l’extension est primordiale : fluxrss.xml, flux.xml, rss.xml, etc.

Un flux RSS est créé à partir d’une page Web statique ou d’une base de donnes convertie en fichier XML à l’aide d’un script approprie (langage script ou de programmation: Perl, PHP, Java…), qu’on peut définir comme étant la carte d’identité du flux. Ce script est en soi chargé de récupérer les informations à inclure dans le flux RSS et de produire le code HTML qui sera affiche sur la page.

Un exemple simple :

<?xml version= »1.0″ encoding= »iso-8859-1″?> <rss version= »2.0″> <channel> <title>Mon site</title> <description>Ceci est un exemple de flux RSS 2.0</description> <lastBuildDate>Sat, 07 Sep 2002 00:00:01 GMT</lastBuildDate> <link>http://www.example.org</link&gt; <item> <title>Actualité N°1</title> <description>Ceci est ma première actualité</description> <pubDate>Sat, 07 Sep 2002 00:00:01 GMT</pubDate> <link>http://www.example.org/actu1</link&gt; </item> </channel> </rss>

Généralement, un flux RSS contient un titre (souvent celui d’un article), une description de l’article et un lien vers le site concerné.
Une fois crée, le flux peut être publier.

Comment générer des flux RSS ?

Outil de publication automatique

Il est possible que le site internet propose déjà cette fonctionnalité. C’est le cas évidemment des blogs, de certains wiki, notamment pour le suivi des modifications. Dans cette hypothèse, l’outil de publication crée automatiquement un fichier « .xml », qui contient la description du flux RSS. Il suffit alors de signaler ce flux avec l’icône orange correspondante.

A ce moment, il ne faut pas oublier d’indiquer dans le code html de la page d’accueil du site que ce dernier propose un flux RSS, ce qui permettra aux moteurs de recherche d’indexer le fil par « découverte automatique de flux ». Cela permettra l’apparition de l’icône RSS dans la barre de navigation de Firefox par exemple.

Pour ce faire, la page d’accueil du site doit comporter cette ligne dans l’en-tête :

Entre les balises <head> et </head>
<link rel= »alternate » type= »application/rss+xml »
title= »RSS » href= »http://votre_site/votre.fil »&gt;

Générer un flux manuellement

Si un site ne génère pas de flux tout seul, il faut en rédiger un soi-même, manuellement en créant une page XML avec les bonnes balises dans les bonnes configurations et le bon ordre.

Cette possibilité en revanche risque de se montrer peu pratique et fatiguante car il faudra intervenir sur le fil RSS à chaque fois qu’une nouveauté sera à signaler sur le site; l’ajout des items demeurant manuel également.

Générer un flux RSS automatiquement

C’est la meilleure solution évidemment. Mais, pour générer des flux RSS automatiquement, il convient d’avoir des pages web bien structurées, en titres, sous-titres… Ensuite il est possible d’utiliser des logiciels de type : WotWoz, Feed43, Ponyfish, Feedity…

Dans le cas contraire, il faudrait mettre en place une petite base de données contenant les informations à inclure dans le fil RSS, un export dynamique de ces données au format XML adéquat, et une petite interface de saisie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :